Le smartphone, le terminal de paiement nouvelle génération.

Le marché du paiement mobile déploie des solutions toujours plus innovantes pour faciliter les transactions commerciales pour le consommateur et le marchand. Le smartphone et la tablette, objets usuels du quotidien, sont aussi devenus un moyen de paiement grâce à la technologie NFC du paiement sans contact. Si le paiement sur mobile ne représente que 2% des transactions dans le monde, en 2020 la moitié des paiements européens s’effectueront sur mobile. En attendant de conquérir les particuliers, une autre (r)évolution d’usage du smartphone concerne les commerçants et les entreprises. En effet le smartphone ou la tablette deviennent une caisse enregistreuse virtuelle et un terminal de paiement. Plusieurs systèmes se positionnent actuellement sur le marché du terminal de paiement mobile. Ils tentent de séduire la cible des commerçants, professions libérales ou les artisans qui n’ont pas les moyens d’investir dans un terminal de paiement et donc d’accepter les paiements par carte bancaire. Face à l’essor croissant du paiement par carte bancaire, la solution du terminal de paiement mobile permettra d’équiper facilement tous les types de marchands.

1       Un TPE « Smart »

Le terminal de paiement devient smart (intelligent) et s’empare du smartphone ou de la tablette pour se transformer en TPE (terminal de paiement) et en caisse enregistreuse mobile. Une multitude de solutions équivalentes issues d’acteurs non bancaires comme Square ou Payleven émergent. Face au risque de se faire prendre leurs commissions sur les transactions, les banques contre-attaquent et tentent d’équiper elles-mêmes leurs clients de TPE mobiles. Le groupe BNP Paribas a ainsi démarré au printemps dernier en Belgique le pilote d’une solution baptisée Mobo avec Ingenico pour la tester en France auprès de 250 commerçants, artisans et professions libérales mobiles avant de généraliser ce dispositif monétique.

1.1     Mobo, une solution d’acceptation de paiement par carte avec un smartphone

BNP Paribas s’associe avec le leader Ingenico pour lancer Mobo, un mini TPE Bluetooth et une application en guise de logiciel de caisse que le commerçant installera sur son smartphone ou sa tablette.

Quel est le fonctionnement de ce mini terminal de paiement ?

Pour encaisser un achat, le commerçant chiffre sur son smartphone (avec l’application compatible) le montant de la transaction qui va être transmis au TPE. Le client insère ensuite sa carte bancaire dans le mini TPE et saisit son code. La transaction est alors envoyée à la banque via le smartphone. Le ticket de caisse sera envoyé sous forme de facture par courriel.

Pour garder la main sur ce marché, le groupe BNP Paribas et Ingenico testeront ce mini TPE mobile en France auprès de 250 commerçants, artisans et professions libérales. Il en coûtera pour le commerçant à peu près 100 euros le mini TPE contre 450 euros en moyenne pour un TPE classique.

1.2     La solution Square

Smartphone terminal de paiementDes quelques acteurs non conventionnels sur les solutions monétiques, la start-up Square de Jack Dorsey a été la première à se positionner sur cette solution de TPE mobile en 2011. La solution Square propose le même dispositif que le mini TPE de BNP Paribas avec un petit boîtier qui se branche à la prise casque de l’appareil mobile et par une application, le smartphone lit les informations bancaires et gère l’encaissement par carte bancaire (pas de communication par Bluetooth). Square prélève 2,75% du montant de la transaction, l’application et le boîtier sont gratuits. En revanche cette solution qui n’accepte pour le moment que les cartes bancaires à bande magnétique. Square compte plus de deux millions d’utilisateurs (essentiellement aux USA) et vise un volume de 6 milliards de dollars de paiements sur mobile en 2013 grâce à des clients internationaux comme Starbucks !

1.3     La solution Payleven : le TPE mobile

Le boitier qui fait office de terminal de paiement communique par Bluetooth et utilise, comme les terminaux de paiement traditionnels, la puce de la carte bancaire et l’authentification par code à 4 chiffres. Payleven prélève également 2,75% du paiement effectué par son système et le terminal de paiement Payleven coûte 79€ HT. Payleven intègre un autre service : une imprimante mobile pour la somme de 289€ HT qui comme une caisse enregistreuse classique permettra au Smartphone ou la tablette d’éditer des documents, tickets de caisse ou facture.

2       Les avantages du terminal de paiement mobile

Remplacer une caisse physique par un smartphone ou une tablette présente de nombreux avantages pour le commerçant:

  • Utilisation d’équipement déjà en possession de l’utilisateur, le smartphone et la tablette,
  • Facilité d’utilisation,
  • Ergonomie et gain de place,
  • Equipement mobile et transportable,
  • Fluidité et gain de temps pour les encaissements,
  • Adapté même aux commerçants générant des opérations de petits montants,

L’avantage économique : un mini-TPE Bluetooth coûte une centaine d’euros à l’achat alors qu’un TPE GPRS vaut 500 euros à peu près.

3       Caisse enregistreuse classique ou smartphone ? Le fonctionnement de Smart TPE en vidéo.

La nouvelle génération de caisse enregistreuse va-t-elle faire disparaitre le TPE et la caisse enregistreuse classique ? Les avantages de cette solution de paiement sont nombreux pour tous types de professions : marchands ambulants, taxi, professions libérales, artisans, petits commerçants…

 

Webmaster Allo TPE